• Charlotte Leplaideur

Vivre en intérieur

Entre douceurs et tendresses de vie Un bout d'amant au fond du corps

Au bord des paupières


Le coton et le désir de l'autre

Pas de mots pour décrire les sensations

Le moelleux de la situation

Et l'envie d'être avec


Surtout quand le printemps déboule

Et que curieuse comme la fleur

J'émerge parfois de ma caverne


Douce solitude que ces émotions intimes

A vivre en intérieur


Joyeux soleil autour de moi...

Cha

(Paris, samedi 24 mars 2012 - 12h39)

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La différence qui nous rassemble tant La curiosité Interpellation L’interrogation La différence scinde t’elle ? Oppose-t’elle ? Ou bien à l’inverse Nous rapproche t’elle les uns des autres Nous enrich

Arrêter D’écrire D’inscrire De graver Arrêter D’exprimer L’envers L’endroit Le langage Bazard bizarre Est parfois Un bien lourd bagage De toute façon Dans le brouhaha Permanent Intérieur / Extérieur Ê

Quand une partie Du monde se noie Dans le sang Les os brisés Les familles décimées Des bombes balancées Le serpent s’insinue Se faufile Se glisse Et s’engraisse A l’intérieur de nous Poison d’un Occid