• Charlotte Leplaideur

Mauviette

De cour en court, l’on court

De tête à tête, on s’entête :

Mauviette


S’économiser, garder, cacher

Du sentiment, des éléments.

S’arracher au réel,

S’attacher au virtuel :

Vampires on erre


Bêtes à poils, on rêve

De plumes, d’oiseaux hauts

Queues basses, oreilles baissées

On s’assourdit

On oublie, on s’oublie


On amasse, on s’entasse

Creusés, terrassés,

On épuise, on s’amenuise


Je crache et ramasse

Mes fuites et mes silences

Je boucle, m’emmêle.


Je lave, repasse

Des tranches de vie

Où mauviette je fus

Et mauviette je suis.

Charlotte Leplaideur

Paris, jeudi 10 janvier 2013 – 16h

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La différence qui nous rassemble tant La curiosité Interpellation L’interrogation La différence scinde t’elle ? Oppose-t’elle ? Ou bien à l’inverse Nous rapproche t’elle les uns des autres Nous enrich

Arrêter D’écrire D’inscrire De graver Arrêter D’exprimer L’envers L’endroit Le langage Bazard bizarre Est parfois Un bien lourd bagage De toute façon Dans le brouhaha Permanent Intérieur / Extérieur Ê

Quand une partie Du monde se noie Dans le sang Les os brisés Les familles décimées Des bombes balancées Le serpent s’insinue Se faufile Se glisse Et s’engraisse A l’intérieur de nous Poison d’un Occid