• Charlotte Leplaideur

Mae (extrait de J'existe)

J'apprendrais

La déchéance du parent

De nécessaire à accessoire

Parfois même poids:

Un jour tu me repousseras.


Pour que tu grandisses bien

Il va falloir que je trace ma vie.

Que je continue sans m'attendrir.

Que je vive mes ambitions

Pour qu'aucune frustration

Ne perce

Pour qu'aucune

Ne te blesse.


Garder à mon esprit

Mes propres rêves d'enfant

Ne pas perdre de vue

Cette gamine mammouth

Le cul entre deux chaises

Le cul entre deux sœurs

Qui jouait des coudes

Pour entrer dans la danse


La boulotte du fond de la cour

Trop lourde pour faire la course

Mais assez forte pour jeter le malaise

Aux visages des balèzes


Petite fille entre deux mondes

Deux civilisations

Deux religions


Môme en partance

Imitant les grands

Reproduisant toujours

Sans trop savoir

Le sens des choses


Gamine mammouth

Qui fait peur

Qui a peur


Gamine mammouth

Est devenue volage

Est devenue nuage.


Toi tu ne vivras pas ça

Je ne veux pas


Histoires antérieures

Des contes au bord de ton couffin demain.

Extrait de Mae dans J'existe (Titre provisoirement durable) de C.Leplaideur (2011)

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La différence qui nous rassemble tant La curiosité Interpellation L’interrogation La différence scinde t’elle ? Oppose-t’elle ? Ou bien à l’inverse Nous rapproche t’elle les uns des autres Nous enrich

Arrêter D’écrire D’inscrire De graver Arrêter D’exprimer L’envers L’endroit Le langage Bazard bizarre Est parfois Un bien lourd bagage De toute façon Dans le brouhaha Permanent Intérieur / Extérieur Ê

Quand une partie Du monde se noie Dans le sang Les os brisés Les familles décimées Des bombes balancées Le serpent s’insinue Se faufile Se glisse Et s’engraisse A l’intérieur de nous Poison d’un Occid