• Charlotte Leplaideur

Lettre à l'Absence

Sans interrogation, avec véracité et sens, tu sais jeter sur la lumière la fumée. Voyageuse sans oubli, tu obliges à marcher, à chercher. Tu es de celles qui creusent et réaniment. Tu soulèves les voiles sans ôter vraiment, de la chaleur là où le froid sommeille.


L'absence, tu me tiens chaud quand j'ère en hiver, sous la pluie. Tu allumes la sueur au zénith quand mes pieds cherchent le chemin, ma bouche l'eau.


Tu ne relèves pas le manque, tu donnes le choix de l'interpréter.


Que serions-nous sans l'absent de nos vies? Sans le rien parmi le tout ou l'inverse d'ailleurs.

Que faire quand l'absence n'est pas et que l'inquiétude tapie se réveille.


Absence est humaine, humanité.

Absence & présence soeurs de nuit & jour...

Cha(rlotte Leplaideur) 17/06/2012

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La différence qui nous rassemble tant La curiosité Interpellation L’interrogation La différence scinde t’elle ? Oppose-t’elle ? Ou bien à l’inverse Nous rapproche t’elle les uns des autres Nous enrich

Arrêter D’écrire D’inscrire De graver Arrêter D’exprimer L’envers L’endroit Le langage Bazard bizarre Est parfois Un bien lourd bagage De toute façon Dans le brouhaha Permanent Intérieur / Extérieur Ê

Quand une partie Du monde se noie Dans le sang Les os brisés Les familles décimées Des bombes balancées Le serpent s’insinue Se faufile Se glisse Et s’engraisse A l’intérieur de nous Poison d’un Occid