• Charlotte Leplaideur

Le retour

En croisant ton regard

J’ai retrouvé les lieux d’où ma raison s’était enfuie

Ma déraison


En frôlant ta peau

J’ai caressé l’empreinte de nos mains

La douceur


En entendant ta voix

J’ai reconnu un été qui se couche sur

Un printemps


Dans l’élégance des instants

Je t’ai rencontré à nouveau

Voile levé sur un hiver long


Rentre bien


Charlotte Leplaideur

Paris, mardi 14 mai 2013

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La différence qui nous rassemble tant La curiosité Interpellation L’interrogation La différence scinde t’elle ? Oppose-t’elle ? Ou bien à l’inverse Nous rapproche t’elle les uns des autres Nous enrich

Arrêter D’écrire D’inscrire De graver Arrêter D’exprimer L’envers L’endroit Le langage Bazard bizarre Est parfois Un bien lourd bagage De toute façon Dans le brouhaha Permanent Intérieur / Extérieur Ê

Quand une partie Du monde se noie Dans le sang Les os brisés Les familles décimées Des bombes balancées Le serpent s’insinue Se faufile Se glisse Et s’engraisse A l’intérieur de nous Poison d’un Occid